calmer-enfant-bouteille-relaxante

Les activités créatives comptent parmi les activités les plus recommandées pour aider nos enfants à se détendre, les aider à se calmer et réduire la fréquence et l’intensité des crises de colères. Voici une activité créative spécifiquement ciblée pour calmer les enfants : la bouteille relaxante ou bouteille calmante.

Cette activité bouteille relaxante a un double effet calmant :
– Faire l’activité en elle-même avec vos enfants les aide à s’exprimer et comme beaucoup d’activités créatives permet d’éviter les tensions
– Lorsqu’un enfant s’énerve, il peut secouer la bouteille et regarder les paillettes tomber pour se calmer. La couleur choisie aide également à avoir cet effet calmant.

Créer votre bouteille relaxante est une activité qui :

  • prend peu de temps (si vous ne faîtes qu’une seule bouteille relaxante bien sûr et pas 4 comme nous ;),
  • peut se réaliser avec des enfants dès l’âge de 2 ans.

vous laisse une part de créativité dans le choix des couleurs et de ce que vous ajoutez dans le liquide

COMMENT RÉALISER UNE BOUTEILLE RELAXANTE ?

bouteille relaxante enfanr  activite-creative-enfant

Matériel et ingrédients :

  • Une bouteille en plastique (ou en verre mais le plastique est plus sécurisant si la bouteille tombe;)
  • de l’eau chaude
  • de la colle translucide liquide
  • des paillettes
  • du colorant alimentaire

une baguette pour mélanger (baguette chinoise)

1-Verser la colle translucide

colle bouteille relaxante

Remplir 1/3 de la bouteille de colle translucide. A noter : Plus vous mettez de colle, plus les paillettes tombent lentement.

2- Ajouter 5 gouttes de colorant alimentaire

colorant alimentaire bouteille relaxante

Nous avons ajouté 5 gouttes de colorant pour obtenir ces couleurs.

3- Ajouter des paillettes

 paillettes pour bouteille relaxante

 

 

 

4- Ajouter l’eau chaude et mélanger

melanger-paillettes

Pour pouvoir mélanger facilement et éventuellement ajouter des ingrédients, remplir la bouteille à 3/4 de son niveau. Mélanger ensuite avec une baguette, nous avons utilisé une baguette chinoise en bois. Veiller à bien mélanger le fond pour mélanger la colle épaisse avec l’eau

5- Compléter avec des paillettes

paillettes-supplementaires

Ajouter des paillettes si nécessaire pour rendre le mélange plus brillant et l’effet calmant plus important. Vous pouvez également ajouter de petits éléments de décor comme de petites étoiles.

6- Coller le bouchon (Optionnel)

coller-bouchon

Pour éviter que la bouteille ne s’ouvre, on peut mettre de la colle sur le pas de vis du bouchon ou du gros ruban adhésif à l’extérieur.

7- Secouer et admirer

bouteille-relaxante

Bien secouer la bouteille afin de mélanger les paillettes et de les faire remonter vers le bouchon, puis poser la bouteille à plat pour regarder tomber lentement les paillettes.

QUELLE COULEUR CHOISIR POUR VOTRE BOUTEILLE RELAXANTE ?

Pour favoriser l’effet relaxant, privilégier les couleurs suivantes :

bouteille relaxante bleue   bouteille relaxante verte

  • Le bleu : Le bleu est la couleur calmante par excellence mais vous pouvez également choisir de garder la bouteille transparente sans colorant et d’ajouter des paillettes de couleur.
  • Le vert : Couleur de la nature, le vert est également un bon anti-stress qui calme les tensions

Bien entendu, vous pouvez réaliser des bouteilles de la couleur de votre choix selon votre humeur ou celle de vos enfants. Pour vous aider à choisir, voici l’effet de quelques couleurs :

  • Le rose : effet apaisant quand il est clair, couleur des relations affectives
  • Le rouge : effet stimulant ( n’est pas la couleur la plus recommandée pour calmer les enfants, mais cette bouteille peut faire un joli cadeau pour les fêtes)
  • Jaune : le jaune est une couleur qui favorise la concentration et la mémoire, à tester quand nos enfants font leur devoirs
  • L’orange : couleur de l’énergie, favorise l’appétit
  • Le violet : favorise l’intuition et la méditation

Dans cette vidéo, nous vous montrons pas à pas comment faire une bouteille relaxante… vraiment relaxante comme vous pourrez le constater à la fin de la vidéo.

Cliquez sur j’aime si vous aimez cette activité et dîtes-moi dans les commentaires quelles sont les techniques que vous utilisez pour calmer vos enfants

A vous de jouer !

Cecile

Cet article a 16 commentaires

  1. heymann

    Bonjour,
    Merci, je vais essayer. Pour l’instant ce que je fais pour les calmer ce sont des jeux calmes (ex: roi du silence).La dernière fois ma fille (4 1/2 ans) à voulue gagner le concours… elle est restée toute une soirée et une matinée sans parler!. Il y a les histoires du soir qui marche bien aussi.

  2. Gaelle

    Bonjour!
    Dans le même ordre d’idée, j’ai fait récemment avec les enfants des boules à neige à offrir en cadeau… Un petit truc en plus: rajouter de la glycerine dans l’eau et les paillettes retomberont plus doucement 😉

  3. Agnès

    Au boulot, quelle super idée ! Déjà vue je ne sais plus où, l’année dernière, mais notre spécialiste de la colère était encore un peu trop jeune pour qu’on réalise ça ensemble… Merci de ressortir ce bon outil des tiroirs, ça tombe à point nommé !

  4. DOMO

    bonjour cecile
    je suis une nouvelle admiratrice de votre site internet que j’apprécie beaucoup
    je viens vers vous pour vous demander comment parler l’interdiction de la fessée aux enfants ?
    EN VOUS REMERCIANT

    1. Cécile

      bonjour Dany,
      merci pour votre commentaire. Je ne sais pas quel âge ont vos enfants… Personnellement j’ai toujours dit à ma fille que ce n’est pas parce que les parents sont des grands/adultes qu’ils ont toujours raison.
      Et quand ils ne savent plus comment faire avec les enfants, ils se mettent parfois en colère et vont jusqu’à donner des fessées… et puis leur répéter encore et encore que taper fait mal et qu’à la maison, on ne tape pas, point. Mon avis c’est que leur dire cela permet de se positionner clairement sur les “règles de la maison valables pour tous, parents comme enfants”, tout en expliquant ce qui se passe ailleurs plus sous la forme d’une constatation que d’un jugement… le but étant aussi de les aider à développer de l’empathie vis à vis des autres.
      Au jour où j’écris ces lignes, la fessée n’est pas encore interdite en France, mais cela n’empêche pas d’en parler effectivement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.