cours de relaxtion

La vie de parent, de maman, est très gratifiante mais elle est aussi parfois pleine de stress. Entre la gestion de notre quotidien et les émotions auxquelles nous sommes confrontés, les manifestations des émotions de nos bambins, les pleurs, les cris et nos propres émotions, ça fait beaucoup de pression sur nos épaules…

Personnellement, je pense qu’il est impossible d’assumer notre rôle de maman ou de papa sereinement en s’oubliant en tant qu’individu, en étant soi-même frustré, stressé et fatigué et que notre bien-être est primordial pour être et rester un parent zen bien dans ses baskets ;).

Jouer avec nos enfants demande quelques efforts, surtout si vous ne pratiquez pas encore régulièrement la parentalité par le jeu, si vous ne jouez pas beaucoup, si vous n’en avez pas envie ou si vous ne savez pas comment jouer avec vos enfants… Il faut donc être soi-même un minimum disponible et en forme pour passer un temps de qualité avec nos enfants.

C’est la raison pour laquelle, je suis allée à la rencontre de Laurence Klein de mam’zenLaurence est une maman comme vous et moi. Elle a eu l’idée de créer un espace bien-être dédié aux mamans et aux enfants, un espace pour se faire dorloter. Rassurez-vous, chers papas, vous êtes aussi les bienvenus chez mam’zen ! 🙂

Dans cette vidéo, nous vous offrons une parenthèse “détente” avec des exercices de relaxation que vous pouvez pratiquer dès aujourd’hui pour vous sentir bien tout simplement.

Dîtes-nous dans les commentaires si vous aussi vous êtes prête à prendre du temps pour vous !

Merci à Laurence, à Charlotte et aux participantes qui se sont prêté au jeu de l’exercice physique en présence de la caméra 🙂

Retrouvez tout l’équipe de mam’zen à Labège :

71, rue Ampère
Bât. Prologue 2
(face au parking de Carrefour)
à Labège

T. 05.61.53.27.81

Retranscription intégrale de l’interview avec Laurence et Charlotte de chez Mam’zen :

interview Laurence mam'zen

Cecile : Bonjour, je suis Cecile de Leo-Melrose.com et bienvenue dans cette vidéo. Aujourd’hui, je me trouve en compagnie de la créatrice d’un centre dédié aux mamans qui s’appelle mam’zen.

Laurence de mam’zen : Voilà, mam’zen qui est le raccourci de maman zen, ce qu’on espère ici…

Cecile : J’avais envie de vous rencontrer parce qu’on ne consacre peut-être pas assez de temps nous les mamans à notre bien-être et je trouve le concept ici assez sympathique parce que ça va nous permettre à nous les mamans de prendre du temps pour nous, et j’aurais bien aimé que vous nous présentiez ce que vous proposez ici chez mam’zen

Laurence : Oui tout à fait, donc l’idée de mam’zen, c’est une idée de maman. L’idée c’est de proposer aux mamans un lieu où elles puissent venir pratiquer des cours collectifs, du yoga, du pilate, de la sophrologie, du qi gong, également on propose des soins esthétiques, des rendez-vous bien-être, kinésiologie, ostéopathie, réflexologie, on a également une diététicienne micro-nutritionniste, et l’originalité chez mam’zen c’est qu’en parallèle on s’occupe des enfants. C’est à dire que les mamans peuvent se permettre de prendre du temps pour elles parce que nous, on a une salle qui est dédiée et parfaitement aménagée pour les enfants. On accueille les enfants à partir de la naissance, on a parfois des tout-petits bébés, donc ça c’est très très sympa, et ça permet aux mamans effectivement de prendre du temps pour elles.

Cecile : Alors ce qu’on a oublié de préciser, c’est que l’on est à Labège, donc Labège c’est la périphérie toulousaine. pour celles qui ne sont pas sur Toulouse, vous n’aurez pas la chance d’en bénéficier à moins de venir faire un saut sur Toulouse. Et pour les toulousaines c’est vraiment le lieu idéal pour se détendre. Et alors c’est vrai que nous les mamans on a tendance quand on a un enfant à un peu monopoliser notre attention sur l’enfant et quelque part à s’oublier un peu, et même au-delà de ça, on va parfois culpabiliser si on laisse nos enfants et on laisse nos enfants ne serait-ce qu’une petite heure pour s’occuper de soi, faire une activité pour soi, et donc c’est pas mal d’avoir un espace dédié aux enfants pendant que la maman fait ses soins, ses activités…

Laurence : C’est vrai que mam’zen, c’est aussi un petit peu un projet sociétal. C’est vrai que dans d’autres pays, les mamans et les femmes finalement prennent un peu plus de temps pour elles. le concept mam’zen est un concept nouveau, il n’existe à ma connaissance nulle part en France, et peu-être que c’est un concept qui va se développer, et c’est étonnant puisque que les mamans qui viennent ici nous disent :”Ah ben oui c’est une évidence, pourquoi personne ne l’a fait..”. Pour nous c’est une évidence en tant que mamans.

massages-mamzen Espace-enfants-mamazen cours relaxation

Après je parle d’un projet sociétal parce que je trouve que l’on met beaucoup sur les épaules des mamans aujourd’hui, et les mamans qui sont en congé parental ou en congé maternité, elles sont souvent considérées dans notre société comme oisives, à la fin de la journée elles sont épuisées et voilà. Donc pouvoir se permettre d’avoir une heure par semaine, c’est quand même il me semble un minimum.

pour permettre aux mamans de s’autoriser à prendre du temps pour elles, nous ce que l’on veut mettre en avant aussi chez mam’zen, c’est que lorsque l’on s’occupe des enfants ce n’est pas une simple garderie, alors bien sûr les tout-petits, on a des bébés de 2-3 mois, souvent ils dorment… on les cocoone, on les chouchoute, mais les plus grands, à partir de 8 mois, par exemple, on va commencer à travailler sur de l’éveil, donc pour les mamans c’est un peu déculpabilisant aussi, parce qu’elles viennent pour elles et pour l’activité pour leurs enfants. Et même à partir de 12-24 mois, on fait baby-gym, éveil musical, éveil rythmique, donc ça a un côté un peu rassurant. Et pour les tout-petits, c’est vrai qu’en tant que maman on a pas forcement envie de laisser son bébé, donc là elles savent que l’enfant est juste à côté, donc s’il y a quoi que ce soit c’est la pièce qui est juste à côté, c’est suffisamment loin quand même pour qu’elles n’entendent pas, pour qu’elles puissent justement faire une petite coupure, mais suffisamment près pour être parfaitement rassurées. C’est quand même confortable.

Cecile : Et vous-même vous êtes maman, c’est ça ? donc comment vous est venue l’idée ?

Laurence : Alors c’est très clairement une idée de maman… Quand j’ai monté le projet, plein de mamans m’ont dit, ah oui moi aussi j’ai cette idée en tête, j’aurais souhaité le faire…”
Moi j’ai 2 filles qui ont bientôt 10 ans et 14 ans et quand elles étaient petites, c’est vrai que je cherchais ce type de lieu où je puisse venir, faire un soin esthétique. Je me souviens qu’à la naissance de ma première fille, la séance d’épilation avec le cosy à côté… alors quand bébé dort tout va bien, on a aussi toutes vécu les séances de rééducation post-natale avec le cosy à côté..pff…

Cecile : Oui puis des fois on est aussi bloquées à la maison, donc ça veut dire ne pas sortir, ne pas avoir une chance d’aller à l’extérieur, de prendre un peu l’air pour soi, donc ça c’est assez sympa.
Et alors les activités… on imagine que beaucoup de mamans sont un peu stressées parce que le métier de parent quand on commence à le pratiquer, c’est nouveau pour tout le monde et du coup, quelles sont les activités qui sont recommandées pour ces mamans qui sont un petit peu stressées dans ce que vous proposez ?

Laurence : Alors on propose des activités en pré-natal et en post-natal. Donc en post-natal, on propose du yoga, on propose du pilate. Le pilate est très intéressant en post-natal puisqu’on va vraiment travailler sur les abdominaux, le périnée et vraiment c’est une activité tout en douceur mais en profondeur, donc très très indiquée en post-natal.
On propose de la relaxation tibétaine, on propose du qi gong…

Cecile : Qu’est-ce que c’est que ça… ( rires)

Laurence : c’est la gymnastique traditionnelle chinoise, qui est pratiquée en chine par tout le monde, de la naissance à la mort… C’est cette activité que l’on voit pratiquée en groupe dans les jardins en Chine où tout le monde enchaîne des mouvements, donc ça se pratique debout, habituellement les yeux fermés, c’est à la fois des exercices d’assouplissements et des exercices où on va travailler sur l’énergie vitale : le qi ( prononcer “tchi”). ça c’est très très intéressant; on propose également de la sophrologie, donc des exercices de visualisation, poser sa respiration… On est beaucoup dans des activités de relaxation, de détente, de renforcement musculaire mais dans le respect du corps et en petit groupe, 10 personnes maximum, c’est l’idée du respect de la personne.

Cecile : oui puis ça permet peut-être aux mamans d’échanger aussi, il y a peut-être des liens qui se créent comme ça…?

Laurence : Oui voila et c’est intéressant parce qu’aujourd’hui les mamans sont très isolées, aujourd’hui encore plus qu’avant je pense, parce qu’il y a beaucoup plus de mutations géographiques, et il y a pas mal de femmes qui choisissent la naissance d’un enfant souvent quand leur conjoint est muté, par exemple muté sur Toulouse pour raison professionnelle bien sûr. Et souvent elles mettent leur carrière professionnelle entre parenthèses, et choisissent la naissance de l’enfant à ce moment là. Donc elles se trouvent coupées de leur famille, de leur vie professionnelle qu’elle n’ont plus et coupées de leurs amis quelquefois, dans un rôle qui est complètement nouveau, qui est un bouleversement pour une femme… et il y a beaucoup de mamans qui sont très isolées.

Cecile : c’est vrai que c’est un peu le propre de la maman d’être isolée parce qu’on est face à des problèmes parce que forcement, c’est beaucoup d’émotions quand les enfants naissent, des émotions pas toujours faciles à vivre, puisqu’il peut y avoir des crises, des pleurs, etc. et du coup, cet isolement on le ressent, je pense que tout le monde l’a ressenti quand on a débuté en tant que maman et même après quand les enfants sont plus grands, ce n’est pas toujours évident, et c’est vrai que c’est bien de pouvoir échanger. Et je pense que même en allant au-delà avec ce que vous proposez par exemple les soins esthétiques, des choses qui sont plus pour la femme en tant que personne, c’est important aussi parce que et c’est ce que je partage aussi sur le blog : Jouer avec les enfants c’est super, passer du temps avec eux, être à leur écoute… mais pour pouvoir faire ça il faut soi-même être disponible dans sa tête, physiquement, c’est beaucoup d’énergie et du coup, c’est vrai que c’est bien de prendre soin de soi en tant que personne, parce que c’est ça qui va quelque part nous donner l’énergie et la force de pouvoir assumer pleinement notre rôle de maman et le faire sereinement sans stress…

Laurence : oui absolument, et puis se retrouver en tant que femme aussi parce qu’on en a besoin. On est maman mais on est aussi une épouse, une femme, donc voilà… Il ne faut pas s’oublier, c’est important.

Cecile : oui ça c’est quelque chose, on a un petit peu de mal quand on a de jeunes enfants… c’est pas toujours évident.

Laurence : je pense sincèrement qu’on nous met une pression quand même aux mamans qui est terrible de ce point de vue là. Il faut arriver dans notre société à relativiser à se dire que notre rôle de maman est extrêmement important dans notre société ce sur quoi on est pas toujours valorisées…

Cecile : Tout à fait…
Est-ce que les mamans viennent plusieurs fois par semaine ? comment ça se passe ?

Laurence : En moyenne c’est plutôt une fois par semaine, sur des cours collectifs, il y a une certaine récurrence, et après elles vont prendre ponctuellement un rendez-vous esthétique, un rendez-vous bien-être, de la réflexologie, de la médecine traditionnelle chinoise, etc.
Souvent c’est vrai aussi qu’en pré et en post-natal c’est quand même un bouleversement dans son corps. Donc toutes ces approches en médecine douce vont permettre un ré-équilibrage, on a une micro-nutritionniste qui est formidable, c’est vrai que la nutrition c’est aussi important, donc ici on va pouvoir trouver une harmonie d’approches complémentaires.

Cecile : Et vous avez des spécialistes pour chaque activité

Laurence :Absolument, oui parce que moi je suis pas…

Cecile : Vous ne faîtes pas tous les ateliers ?… ( rires)

Laurence : Non, non… ( rires). Effectivement chaque prestataire est spécialisé dans sa thématique et chacun intervient sur des créneaux particuliers.

2ème partie :

interview-praticienne-shiatsu

Cecile : je suis avec charlotte qui est professeur chez mam’zen et on va parler détente avec des choses un peu plus concrètes parce que vous les mamans vous avez peut-être besoin aussi, si vous n’avez pas la chance d’être sur Toulouse de pouvoir tout de suite avoir quelques conseils pratiques; mais d’abord on va laisser Charlotte de présenter…

Charlotte : En effet oui donc je suis praticienne de shiatsu, je propose aussi chez mam’zen des cours à destination soit des futures mamans, soit des femmes dans la vie active avec ou sans enfants; Donc l’objectif de ces ateliers c’est surtout de reprendre confiance avec ses sensations corporelles, remettre de la mobilité, de la flexibilité, de la circulation, de manière à ce que la circulation énergétique soit optimale et on n’ait moins de désagréments, que ce soit des douleurs physiques, des tensions émotionnelles, ce genre de choses.

Cecile : D’accord, donc pour se sentir bien en tant qu’individu et pas seulement en tant que maman…

Charlotte : Exactement. En tant que future maman, en tant que jeune maman, en tant qu’individu souvent pris dans le stress du quotidien, de la vie active. Il y a pas mal de choses qu’on peut faire pour revenir vers soi, recontacter tout son potentiel pour retrouver une certaine sérénité.

Cecile : D’accord. Donc vous travaillez surtout sur les énergies, c’est ça ?

Charlotte : Oui, alors en fait je travaille, en tant que praticienne de shiatsu, je travaille un peu comme un acuponcteur, sauf que le shiatsu, ça se pratique avec les mains. ça veut dire pression des doigts en japonais. c’est un peu entre le massage et l’acuponcture, ça ressemble à un massage, on travaille au sol sur un futon. Mais la personne reste habillée.

Et donc l’objectif de cette pratique, c’est de remettre de la circulation, de l’énergie dans les zones ou les méridiens qui manquent d’énergie. Et refaire circuler tout ça.
Après c’est vraiment l’organisme qui s’approprie son potentiel de guérison et qui s’auto-régule pour retrouver, soit une meilleure forme physique, soit une plus grand sérénité.
ça c’est la première chose sur un plan purement énergétique.

Et puis après dans les ateliers en groupe, on va travailler sur la détente musculaire, sur la flexibilité avec toujours une intention de venir ouvrir les méridiens, sourire à l’intérieur, avec beaucoup de bienveillance, ne pas chercher à repousser ses limites, mais vraiment soi-même venir relâcher tout ça pour que ça circule de soi-même.

Cecile : combien il faut de séances à peu près pour vraiment commencer à sentir les bienfaits, est-ce que c’est immédiat ?

Charlotte : Alors ça dépend, avec la pratique du shiatsu très souvent dès la première séances les gens ont des effets assez notables, ce sont soit des personnes qui arrivent avec des douleurs, et après la séance ou quelques jours après les douleurs s’estompent, parfois c’est de la grosse fatigue et elles vont vraiment revenir régénérées, parfois ça va nécessiter plus de séances. ça dépend de chaque personne.
Et après au niveau des ateliers collectifs, ou là on va faire des mouvements, des exercices d’assouplissement, de mobilisation du bassin, par exemple pour les futures mamans, les bienfaits sont immédiats en fait. vraiment généralement les personnes témoignent en fin de séance qu’elle sont posées, elles respirent mieux, voilà.

Cecile : Est-ce qu’il y a une ou deux astuces, postures que l’on pourrait montrer, que les gens pourraient pratiquer tout de suite chez elles ?

Charlotte : Oui tout à fait. Alors moi je propose des choses qui sont très très basiques, donc ce qu’on apprend ici chez mam’zen on peut le ramener à la maison et pratiquer de manière régulière. Et on va explorer chacun de ces exercices dans la pratique, dans la durée, aller contacter de plus en plus de détente.

Exercice 1 : relaxation haut du corps
Exercice 2 : “Spécial femmes enceintes”, mobilité au niveau du bassin

Exercice-detente-haut-corps exercice positionnement bassin

Cecile : J’aimerais bien aussi Charlotte qu’on puisse parler des mamans qui ont déjà leur enfant et qui parfois ont tendance à un peu s’énerver… Moi ça m’arrive de sentir que j’ai la pression qui monte parce que ma fille va pleurer, elle va chouiner, etc. et ça va commencer à m’énerver. moi j’ai des petites techniques ludiques, mais qu’est-ce qu’on peut faire au niveau d’exercices pratiques respiratoires éventuellement pour tout de suite essayer de rela^cher la pression, de prendre du recul et de se dire, ok on va rester zen…

Charlotte : D’accord, alors je vais vous en proposer 2, tout simples.

Exercice 3 : revenir à sa respiration au niveau de la poitrine
Exercice 4 : Massage des poignets

detente massage Respiration-detente

Cecile : ok merci beaucoup Charlotte. Je pense que ces exercices vont vraiment aider les mamans, peut-être les papas aussi d’ailleurs, parce qu’on parle beaucoup des mamans, mais c’est valable pour les hommes aussi. Et à bientôt chez mam’zen alors !

Charlotte : Avec plaisir !

Cecile : Vous savez ce qu’il vous reste à faire, donc vraiment le message qu’on voulait faire passer à travers cette vidéo, c’est que c’est important pour vous les mamans qui nous suivez, si vous êtes sur toulouse, vous savez où vous pouvez aller maintenant. Si vous êtes dans d’autres régions, prenez du temps pour vous, prenez ce temps. On peut organiser son emploi du temps pour arriver à dégager une petite heure, c’est rien sur une semaine complète, parce que c’est important pour vous retrouver et pouvoir vivre une vie plus sereine au quotidien sans stress, donc rester zen.
Merci beaucoup pour m’avoir accordé ce temps là.

Laurence : Avec plaisir.

Cecile : on va mettre les coordonnées de mam’zen sur le blog comme ça vous pourrez vous y rendre facilement.
Et vous pouvez laisser un petit commentaire, on vous répondra avec plaisir. Et à très bientôt sur Leo-Melrose.com

Laurence : Merci beaucoup, à bientôt chez mam’zen !

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.