developpement personnel enfant

Il y a quelque mois, Luce et moi avons pris une feuille blanche pour réaliser nos rêves en complétant notre tableau de visualisation ou vision board. Parmi les choses que nous avions listées, nous avions envie de découvrir l’un des plus beau parc d’attraction au monde situé à Rust en Allemagne : Europa Park. Nous avons passé 2 jours dans ce magnifique parc d’attraction Europa Park avec Luce et Pat que nous vous recommandons chaudement (malgré la température proche de zéro en cette période de fêtes hivernale).

1ère étape : Écrire et planifier nos rêves

Notre vision board, c’était la 1ère pierre pour planifier ce voyage. J’aime bien partager ce genre d’activité avec nos enfants, des outils de développement personnel que nos enfants découvrent dès le plus jeune âge pour se créer la vie de leur rêve… C’est le genre d’activité qui nous rapproche et nous aide à accomplir des choses rien que par le fait de se poser avec une feuille blanche, d’écrire et de chercher des images inspirantes et de les coller. Parfois j’entends des personnes qui disent que les rêves ne se réalisent pas… mais est-ce que ces personnes prennent le temps de seulement réfléchir à ce qu’elles aimeraient faire, ou de s’écouter ?
Cette année Luce et moi avons réalisé un de nos (nombreux:) rêves en allant à Europa Park parce qu’on a pris le temps d’y penser et de le planifier.
Le fait d’être effectivement allées dans ce parc, au delà du plaisir de s’amuser en famille, est aussi une jolie façon d’envisager la vie…

Finalement, est-ce que la vie en elle même, toutes les situations, les expériences, les rencontres que l’on vit chaque jour ne sont pas des outils de développement personnel c’est à dire des évènements qui nous font grandir ?

Quelle vision de la vie as-tu envie de partager avec tes enfants ?

Et quel rapport avec un parc d’attraction te dis-tu peut-être ?
Certaines personnes diront que dans un parc d’attraction, tout est féérique, magique, beau, tout se termine toujours bien… mais que dans la vraie vie, c’est différent. Et ils ont certainement raison… Tout autant que celles qui pensent que dans la vraie vie tout est féérique, magique, beau, et que tout se termine toujours bien.
Après tout, qu’est-ce que ça veut dire la “vraie vie” ? Est-ce que le fait d’en baver et de répéter que la vie est dure, est un pré-requis indispensable pour avancer sur le chemin ?

Personnellement, j’aime me répéter que la vraie vie, celle que je vis tous les jours, tout est féérique et magique, beau et que tout se termine toujours bien : )

  • Est-ce que le fait d’être vivant, d’avoir un corps humain juste incroyablement bien fait, de pouvoir respirer, embrasser ceux qu’on aime, utiliser nos sens, n’est pas féérique et magique ?
  • Est-ce que le fait de pouvoir profiter du soleil, admirer la lune et les étoiles, marcher dans la nature, ou encore accueillir et accompagner un enfant n’est pas magnifique ?
  • Est-ce que chaque bonheur et chaque épreuve que l’on vit n’est pas un cadeau qui nous fait grandir et qui fait que tout se termine toujours bien ?

Réaliser nos rêves, une question de chance ?

Certaines personnes diront que nous avons de la chance et que tout le monde n’a pas la chance, les moyens, le temps, bref les ressources pour réaliser ses rêves… Les ressources, je suis convaincues qu’elles peuvent se trouver en se creusant un peu la tête.
Quant à la chance, c’est vrai nous avons beaucoup de chance et nous l’apprécions chaque jour un peu plus. Plus précisément, nous avons appris à apprécier cette chance et à faire en sorte qu’elle se présente à nous régulièrement 🙂

Personnellement, j’y mets chaque jour plus d’attention, plus de focus et plus de lumière sur cette chance… Et j’ai beaucoup de gratitude pour ce que je vis. Et il n’y a rien de plus beau que de partager ces moments de gratitude avec nos enfants. Par exemple dire chaque jour “Merci à la vie” pour ce que nous vivons…
De la même façon que nous mettons de l’intention dans nos journées, de belles intentions basées sur l’amour plutôt que sur la peur.

Apprendre à surmonter ses peurs

Et quel rapport avec notre expérience dans un parc d’attraction ?
Dans un parc, l’environnement est sécurisé et chaque adulte, ado ou pré-ado présent dans le parc sait qu’il peut vivre des sensations sans risque de se blesser, on achète même des tickets d’entrée pour ça 🙂 et pourtant parfois la peur nous empêche d’en profiter pleinement…  la peur d’aller dans des manèges à sensation, des châteaux hantés, des maisons aux horreurs…

Lors de notre 1ère journée dans le parc, Luce et moi avions peur de certaines attractions vertigineuses. On avait le choix d’y aller ou non et personne ne forçait personne, la seule règle étant : On fait tous les manèges ensemble, si l’un d’entre nous ne veut pas y aller, on respecte ce choix et on passe à une autre activité.
La 1ère matinée, nous avons attendu 20 minutes dans la file d’attente d’un de ces manèges à sensations et juste avant de monter dans la nacelle Luce s’est mise à pleurer parce qu’elle avait peur et a décidé de ne pas y aller. C’était tout à fait ok. Et puis plus tard dans la journée, on le lui a juste reproposé et elle a décidé d’y aller malgré son appréhension. Et finalement, elle a apprécié l’activité et le résultat. Elle se sent heureuse d’avoir surmonté sa peur et personnellement je suis ravie pour elle.

Pourquoi ? Peu importe qu’elle fasse un manège de plus ou de moins et si elle avait choisi de ne pas y aller ça aurait été parfait aussi… je suis simplement contente pour elle parce qu’elle a appris qu’elle est capable de surmonter sa peur, de ne pas rester sur une frustration alors qu’au fond elle avait envie d’y aller.

La peur est quelque chose d’essentiel qui nous protège en cas de danger, merci pour ça… mais dans de nombreuses situations que nous vivons elle nous freine et nous limite. Le meilleur remède contre la peur est le passage à l’action et cet exemple tout simple vécu dans un parc d’attraction l’illustre bien.
Dans la “vraie vie”, en dehors d’un parc d’attraction, nos enfants restent parfois dans la frustration parce qu’ils sont paralysés par la peur. Quand la peur nous paralyse, c’est irrationnel et tous les raisonnements n’y peuvent rien. Par contre, lorsque la peur s’atténue et que l’on aide nos enfants à se confronter à nouveau à ces situations en douceur, à les pousser gentiment jusqu’à cette frontière entre la peur qui paralyse et l’envie de la surmonter, ils arrivent à la surmonter pour vivre de chouettes expériences et je trouve ça génial de les accompagner sur ce chemin.

Voici quelques images de notre escapade à Europa Park :

Personnellement je ne crois pas aux bonnes résolutions, j’ai envie de réaliser nos rêves et je te souhaite simplement d’accompagner gentiment tes enfants pour les aider à surmonter leurs peurs pour accomplir leurs rêves…

Qu’en penses-tu ?
laisse moi un commentaire pour partager ta vision 😉

 

Cet article a 4 commentaires

  1. Yero

    Magnifique témoignage d’optimisme et de vie tout court! Apprécier tous les moments de la vie en les partageant avec ses proches… Peu importe l’endroit mais quoi de plus féérique qu’un parc d’attraction?
    Lieu magique par excellence pour nos enfants mais n’y retombons-nous pas en enfance nous-mêmes? Et c’est en gardant son âme d’enfant qu’ on profite des merveilleux moments que nous procure la vie…
    Merci à vous 3 !

  2. pascaline

    Merci de ton témoignage .. ma donner l’envie de vérifier mais les parcs pour ma grande famille c’est pas dans mes moyens .. mais je sais que n’importe qu’elle autre activité tous ensemble ça le fait aussi !! Je garde le petit rappel .. dépasser ses peurs 🙂 et l’envie qui me trotte mais pas encore appliqué .. faire un tableau de vision ensemble ! Contente d’avoir croisé la route de ton blog au bon moment 🙂 Merci
    Belle journée et bon début 2017 à toi
    Pascaline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.