Jouer-avec-nos-enfants

Est-ce que l’on a besoin de jouets sophistiqués pour montrer à nos enfants qu’on les aime et créer une relation solide avec eux ?
Est-ce qu’il faut sortir une panoplie de jouets électroniques qui nous cassent les oreilles ? Est-ce qu’il faut passer du temps à courir les magasins pour choisir le jeu “adapté” à l’âge de nos enfants et demander conseil à un vendeur qui la plupart du temps n’a même pas d’enfants ? Est-ce qu’offrir LE jouet dernier cri que tous les enfants ont vu dans une pub à la télé pour faire comme les copains rend nos enfants plus heureux ?…

Aujourd’hui j’ai envie de pousser un coup de gueule ! Un coup de gueule contre la poudre aux yeux que nous vendent certains fabricants de jouets et que l’on suit comme des moutons…
J’en suis moi-même parfois victime ou plutôt j’en suis responsable lorsque je cède et que j’achète le truc à la mode que tout le monde s’arrache à ma fille qu’elle oublie rapidement dans un coin de sa chambre. Mais je me soigne et je résiste de plus en plus à la tentation…
Attention, je ne dis pas que tous les jouets sont à mettre au placard, beaucoup de jouets sont chouettes parce qu’ils aident nos enfants à faire preuve de créativité et à apprendre, à s’éveiller ou encore à se détendre.

Un truc qui me fend le cœur, c’est quand je vois des parents crier et se disputer avec leurs enfants pendant le peu de temps libre qu’ils passent avec eux et de voir que leur chambre est remplie de ces jouets derniers cris… parce que une chose que l’on doit toujours avoir en tête pour créer des super relations avec nos enfants c’est que le jouet dont il ont besoin, leur jouet préféré dont il ne lasseront jamais c’est nous leurs parents.
Et pour ça pas besoin du dernier super objet à piles qui devient obsolète en un temps record.
Pour ça, il suffit d’offrir à nos enfants quelques minutes de notre temps et à entrer dans leur monde…

Ces jeux qui renforcent les liens avec nos enfants

Les jeux d’enfant les plus simples, ceux que l’on a connu quand on était soi-même enfant sont souvent ceux qui rendent nos enfants les plus heureux et renforcent le lien entre nous.
C’est pour cela que je souhaite partager avec vous un jeu simple que tout le monde connaît et que vous pouvez revisiter pour l’adapter selon l’âge de vos enfants et le mettre à votre goût : La MARELLE

  • Jouer à la marelle crée du lien avec nos enfants
  • Jouer à la marelle permet de passer un moment dehors et de prendre l’air
  • Jouer à la marelle permet aux enfants d’apprendre à compter
  • Jouer à la marelle enseigne aux enfants les formes géométriques
  • Jouer à la marelle entretient notre forme physique : Si vous n’avez pas le temps d’aller à la gym, vous faîtes d’une pierre deux coups (c’est le cas de le dire) en faisant un peu d’exercice tout en vous offrant ce temps complice avec vos enfants et votre conjoint. Sans compter que pour sauter à cloche pied sans avoir le ventre qui fait ploc-ploc, il faut serrer les abdos et c’est top pour nous les mamans !

Les règles de la marelle

La marelle traditionnelle (si vous ne vous en souvenez pas 😉

– Dessiner des cases de 35×35 cm environ (suffisamment grandes pour accueillir 1 pied posé à plat) et les numéroter de 1 à 10
– Lancer le caillou dans la case 1. Le caillou ne doit pas sortir de la case ni toucher les lignes sinon c’est au joueur suivant de lancer..
– Sauter à cloche pied dans chaque case excepté celle où se trouve le caillou et revenir à la case départ en n’oubliant pas de ramasser le caillou au passage. Attention à ne pas marcher sur les lignes ou à sortir de la marelle, sinon c’est retour à la case départ et c’est au joueur suivant de jouer.
– Réitérer l’opération en lançant le caillou sur la case 2 et ainsi de suite
– Le joueur qui finit le parcours en premier a gagné

Les variantes de cette règle :

L’un des intérêts de la marelle pour les enfants est de les aider à acquérir plus d’agilité et de maîtrise de leur corps. Avec des enfants de moins de 6 ans, on peut les aider en leur demandant de sauter à pieds joints si le “cloche-pied” n’est pas encore bien maîtrisé ou leur tenir la main pour les aider à trouver leur équilibre. Ou encore, pour que le jeu dure moins longtemps, on peut simplifier la règle en leur demandant de lancer le cailloux et de sauter à cloche pied jusqu’au cailloux où qu’il soit… On peut également permettre aux enfant de lancer le caillou à proximité d’une case et dans ce cas leur demander de sauter jusqu’à la case la plus proche du caillou.

Afin d’éviter les disputes entre frères et sœurs liés aux différences d’âge et d’agilité on peut d’abord vérifier le niveau de chacun et adapter les règles dès le départ.

Les différentes formes de marelle

Vous pouvez vous en donner à cœur joie et faire travailler votre imagination et celle de vos enfants pour créer des marelles sous différentes formes. Voici quelques exemples. : La marelle traditionnelle comporte des cases de taille à peu près égale. Pour rendre le jeu plus complexe vous pouvez réduire la taille des cases ou varier les tailles des cases qui deviennent inégales.

jouer a la marelleLa marelle avec cases de différentes tailles

La marelle avec des formes géométriques est parfaite pour initier nos enfants à apprendre ce qu’est un cercle, un rectangle, un carré, un trapèze ou encore un triangle et à les dessiner. Et puis rien de tel que ce jeu de marelle pour enseigner aux plus jeunes à compter 😉

apprendre la géométrie

La marelle peut prendre la forme d’un escargot, d’un avion ou d’un oiseau, vos enfants vont adorer imaginer leur propre dessin !

Marelle forme escargotmarelle en forme d'oiseau

Si vous n’avez pas envie de jouer, si vous pensez que c’est un jeu de gamin, forcez vous un peu et vous allez vraiment apprécier ce temps précieux à vous marrer avec vos enfants. Et n’oubliez pas que chaque minute que l’on passe à jouer avec nos enfants est une minute de moins que l’on passe à crier parce que nos enfants sont plus coopératifs 😉

A vous de jouer !

Cecile

Cet article a 10 commentaires

  1. Genevieve

    Bonjour Cécile, excellentes idées de jeux pour bien démarrer les grandes vacances!
    J’ai fait plusieurs voyages en Asie et là un déménagement au Canada et on n’avait pris aucun jouet avec nous (juste des doudous et des crayons de couleurs). Et je remarque que les enfants ont développé leur imagination et dessinent beaucoup et créent des jouets avec des pailles, des petites branches, des feuilles d’arbre, des pierres, des coussins, des draps, des caisses en carton etc. Ils peuvent passer 2 heures d’affiliées à jouer dans une grande caisse en carton …mon grand de 6 ans a créé une fusée avec un berlingot, 6 pailles et du carton, ensuite il a fabriqué 2 téléphones et ils ont joué à se téléphoner pendant plus d’une heure, ….un vrai plaisir de les voir développer leur imagination et le mieux c’est qu’il y avait une télévision dans la maison qu’on louait et ils ne m’ont même pas demandé de la regarder…..bon j’avoue je les ai souvent incité à créer, imaginer, etc. Je leur ai dit que dans la vie, le plus important , c’était important de s’aimer et de créer 😉 Merci encore pour tes idées géniales qu’on va pratiquer, je mettrai des photos sur mon blog 😉

  2. Cécile

    Je plussoie complètement. L’essentiel c’est surtout de passer un bon moment avec eux. Résistons aux sirènes de la (sur)consommation et organisons-nous pour passer du temps avec eux.
    C’est marrant mais on joue à la marelle ici aussi, ils sont encore petits pour sauter comme il faut mais on dessine une belle marelle avec notre peinture à la craie (recette ici 😉 : http://www.lacourdespetits.com/la-peinture-a-la-craie-recette-maison/ ) et on saute comme on peut selon son âge !

  3. Nicole

    Bonjour,
    Merci beaucoup, nous avons déjà testé la marelle et ça à très bien marché..j’ai justement une question à propos des jeux..mon fils de 6 ans me réclame sans arrêt des legos city (legos de construction)..bien sûre je résiste mais au bout d’un moment c’est usant..avez-vous peut-être une solution? Merci pour tous vos conseils..
    Nicole

    1. Cécile

      Bonjour Nicole, super pour la marelle 😉 Les jeux de construction ne sont pas si mal en soi parce qu’ils aident les enfants à inventer des formes, à créer même si le travail est pré-mâché parfois… Le souci c’est peut être de ne pas acheter à chaque passage devant un rayon de jouets, on peut dire “j’ai compris que tu as très envie d’avoir des legos, ils ont l’air chouette, on n’a pas prévu de les acheter maintenant mais si tu veux on peut le mettre sur une liste… Tu mettrais autre chose sur cette liste ?…” Pas toujours facile de dire non, mais multiplier les jouets n’est pas un cadeau pour nos enfants. Proposer des alternatives de jeux à faire ensemble aide, ne pas regarder trop souvent la télé aussi et je crois que si nos enfants ne nous voient pas trop souvent faire d’achats de trucs dernier cri high tech, ça les aide à suivre ce modèle. Bon courage 😉

    2. marlene

      Nicole, ici les jouets de ce type sont réservés aux anniversaires et à Noël exclusivement. Je crois que Cecile a raison, une liste c’est bien sans hésiter a expliquer aux enfants qu’on ne peut pas tout acheter quand on le désire. Ca leur apprend à faire des choix et d’une certaine manière à apprendre la patience.

  4. Marlene

    Depuis un an, j’ai arrêté la télévision chez moi, assez des publicités ( notamment ) qui remplissait la tête de mes enfants, surtout à Noël. Mes enfants ont très peu de jouets, ils sont quatre, et ont une imagination débordantes. Ils inventent des cabanes avec des draps et les chaises de jardin, jouent aux jeux olympiques, font des buffets majestueux avec de la pâte à modeler. Aujourd’hui mon fils de 6 ans a passé près d’une heure avec deux sous plats métalliques qu’il avait décidé d’en faire un avion, il a positionné ( je ne sais comment un personnage playmobil dessus ) et le voilà à faire voler avec ses mains son Objet volants…. Par contre je suis très pour les playmobils ou lego car c’est un jeu qui leur fait marcher leur imagination mais idem pas à outrance. Merci pour l’idée de la marelle Cécile, ça va me rappeler de merveilleux souvenirs.

    C’est vrai qu’en plus ça crée du lien, ici l’un de nos passe temps favori c’est de cuisiner, j’ai toujours un commis de cuisine avec moi, qui s’amuse en m’aidant.

  5. Mathieu-Tanguy Angélique

    J’ai dû jouer à la marelle il y a bien des années, car je ne me rappelais plus du tout des règles, et j’ai été bien contente de les redécouvrir.

    Un jeu aussi sympa pour les filles que pour les garçons en plus. 🙂
    Pourtant il me semble que ce ne sont que les filles qui y jouent dans les cours de récréation non?

    J’aimerais bien savoir pourquoi ce jeu à une image plutôt de petite fille. :-/?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.