Est-ce qu’il t’arrive d’en avoir marre de râler ou de crier lorsque tes enfants refusent de mettre leurs chaussures, leur manteau, de manger, de sortir ou de rentrer… ?

As-tu le sentiment de vivre plus de moments de stress et de disputes avec tes enfants que de plaisir ?

Aimerais-tu pouvoir facilement et, sans prise de tête, désamorcer les tensions et passer enfin les soirées sereines dont tu rêves en famille ?

Si c’est le cas, je te partage une façon simple et efficace de retrouver à la fois de la sérénité et mettre plus de joie et de complicité dans vos échanges.

Mais avant d’aller plus loin, j’aimerais t’inviter à lire ce qui va suivre en gardant l’esprit ouvert, en faisant abstraction de ce que tu as expérimenté jusqu’à présent avec tes enfants. Prête ? Alors c’est parti…

Quand le lien avec nos enfants est mis à mal

Tu le sais certainement, en jouant nos enfants apprennent et intègrent ces nouvelles connaissances. Mais le jeu n’est pas simplement un facilitateur d’apprentissage. Le jeu permet d’établir un lien de faire comme un pont entre notre enfant et nous. Et c’est d’autant plus vrai lorsque ce lien est mis à mal… Soit parce qu’on s’est déconnecté de nos enfants, soit parce qu’on ne supporte plus leur excitation, leurs cris, leur attitude provocante…

Donc, le jeu est ce qui permet de rétablir le lien. C’est un outil simple et hyper efficace pour rétablir la communication quand le pont est abimé voire cassé entre nous et nos enfants. Et pour dire à quel point c’est important dans notre relation avec nos enfants, le jeu fait partie de nos gênes, comme de tous les mammifères.

Dans cette vidéo, tu verras des chatons en train de jouer. Une scène banale du quotidien entre chatons. Et leur maman qui jouait avec eux aussi.

 

Tous les animaux jouent, depuis les lions jusqu’aux fourmis en passant par les singes… c’est leur manière d’apprendre les nouvelles compétences dont ils auront besoin en tant qu’adultes. Et ça va même plus loin que ça, parce que le jeu permet également de dénouer une situation de conflit ou d’agression.

Désamorcer une situation de tension ou d’agression en changeant de posture

Pour illustrer cette idée, j’aimerais te partager une scène décrite par Stuart Brown, un chercheur et psychanalyste américain, qui mène des recherches sur le jeu à travers le National Institute for Play.

Il décrit un chasseur-trappeur et sa meute de chiens de traîneaux au Canada. Un photographe, Norbert Rosing, était présent et a capturé la scène en images.

 

Comme tu peux le voir, un ours polaire sauvage s’approche avec un regard de prédateur et se retrouve nez à nez avec des chiens Husky. Une des chiennes se place alors en position de jeu, les pattes pliées et la queue en l’air invitant l’ours à jouer. Et à ce moment, alors que l’ours était prêt à bondir pour attaquer le chien, il change de posture et répond à l’invitation du chien à jouer. Et sans sortir les griffes ou les crocs, ils entament tous les 2 une sorte de danse et jouent ensemble.

  

L’invitation du husky à jouer par sa posture a complètement changé le cours des évènements. Et ici le chien a clairement sauvé sa vie et peut-être celle des autres chiens de la meute.

Le jeu est la façon dont les mammifères transforment leurs émotions et c’est aussi la façon dont les petits humains, nos enfants, gèrent leurs émotions.

Pourquoi je te partage ça ?

Aider nos enfants à gérer leurs fortes émotions du quotidien

Toute la journée, nos enfants doivent gérer une quantité énorme de situations qui génèrent des émotions fortes en eux:

  • De la peur, « il y a peut-être un monstre sous mon lit »
  • De l’humiliation, « tu es un bébé ou quoi ? »
  • De la jalousie, Et si maman préférait mon frère à moi

Et toutes ces émotions, ces peurs, ces frustrations, nos enfants les libèrent grâce au jeu. Ils le font notamment grâce au rire qui transforme leur biochimie, réduisant les hormones du stress et boostant les hormones du lien telles que l’ocytocine.

Dès qu’un enfant vit ces tempêtes émotionnelles, il a besoin de décharger cette énergie. Et c’est d’ailleurs une des raisons qui explique pourquoi nos enfants ont énormément d’énergie, souvent plus que nous les adultes. Cette énergie, ils ont principalement besoin de la décharger physiquement, d’où l’importance des jeux de contact physique, comme les jeux de bagarre.

De notre côté, nous les adultes, nous avons tendance à être trop souvent dans notre mental rationnel, ce qui rend parfois difficile la connexion avec nos enfants au niveau émotionnel.

Qu’est-ce qui aide encore une fois à créer ce pont et à rétablir la communication ? C’est le jeu.

Renouer avec ton enfant intérieur et tester le jeu

J’aimerais ici t’inviter à renouer avec l’enfant intérieur qui sommeille en toi. Parce que même si tes parents ne jouaient pas avec toi lorsque tu étais enfant, même si tu n’as peut-être pas autant joué que tu aurais mérité de le faire quand tu étais enfant, tu as l’opportunité avec tes propres enfants de te rattraper aujourd’hui.

Nos enfants sont une seconde chance de renouer avec notre enfant intérieur

J’aimerais préciser que jouer, ce n’est pas vraiment se poser passivement et jouer à un jeu de plateau ou avec des figurines de manière passive. Si tu utilises un jeu matériel avec ton enfant, ce n’est qu’un prétexte pour créer du lien et entrer en communication avec lui.

Pour te connecter, t’amuser avec tes enfants, utilise l’humour, les taquineries, change de ton, prend une attitude loufoque…

Et j’aimerais ici te proposer un challenge…

Dès que tu seras avec tes enfants ce soir, prend le temps de les regarder dans les yeux, de leur sourire et de te connecter au grain de folie que tu as peut-être déjà en toi ou que tu peux semer. Ce n’est qu’une question d’entraînement, de pratique du quotidien.

Et tu peux tester ça, dans une situation sans enjeu particulier ou mieux encore, dans des situations où tu aurais tendance peut-être à t’énerver. Par exemple lorsque c’est la fin de la journée et que tu viens de rentrer par exemple du travail et là tu as peut-être moins envie de te connecter mais c’est justement à ce moment-là que je te demande de faire ce petit effort supplémentaire…

Bouge, saute sur place, change de posture tout simplement et invite tes enfants à jouer et danser avec toi.

Pour aller plus loin, je t’offre une formation de 2h avec les premières bases de la parentalité ludique et des exemples de jeu en vidéo. Accède gratuitement à 10 jours de parentalité ludique en cliquant ici : 👉Clique sur ce lien pour t’inscrire gratuitement à Ludique Attitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.