Est-ce qu’il est possible d’arrêter de crier sur nos enfants ? Sur ce blog, j’ai à cœur de partager les meilleures ressources pour t’aider à appliquer une parentalité bienveillante. Et malgré ça, je reçois régulièrement le témoignage de mamans qui n’y arrivent pas… Et le sujet qui revient sans cesse est la difficulté à gérer leur propre colère de parent. Une colère qui se manifeste par des irritations, des agacements, des cris ou parfois des gestes violents…
Pour être sincère , je n’imaginais pas à quel point de nombreuses mamans se sentaient démunies et prisonnières de leur propre comportement et de leur colère. Pourquoi ? tout simplement parce que je ne suis pas personnellement confrontée à ce challenge (je te rassure, j’ai d’autres croix à porter…). Et la réalité c’est qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’une maman me partage ce message de “Je ne n’arrive pas à me contrôler”. Comme, Nathalie, maman de 3 enfants, qui me disait combien il est difficile pour elle de garder son calme face au comportement de sa fille aînée qui lui parle mal…

La frustration de ne pas y arriver…

Et au fil des mois, je me suis sentie de plus en plus frustrée…. Je me disais, zut alors, je partage les meilleurs outils pour sortir du rapport de force avec nos enfants et malgré ça, je constate que ces nombreuses mamans qui font de leur mieux, n’y arrivent pas et culpabilisent…D’autant que ce n’est absolument pas de leur faute comme l’explique Noémie dans la conférence. Et ça me fend le cœur parce qu’on mérite toutes de faire de ces années partagées avec nos enfants, les plus belles années de complicité et de joie.

Arrêter de crier et instaurer la bienveillance, c’est possible pour chacune d’entre nous

Ce sujet de la colère est donc pour moi un véritable enjeu pour que chaque maman puisse profiter pleinement de la joie d’être parent et de voir s’épanouir ses enfants… Alors je suis allée voir l’experte la plus qualifiée et bienveillante que je connaisse, Noémie de Saint-Sernin pour lui demander de l’aide.
Parce que s’il est bien une personne qui a réussi à instaurer la bienveillance dans sa vie alors qu’elle partait de très loin, c’est Noémie. Je l’ai vue sur scène partager son histoire à un séminaire. Et puis je l’ai rencontrée en chair et en os, ou je dirais plutôt en intelligence et en cœur tant c’est ce qu’elle dégage lorsqu’on la rencontre.
Elle tout de suite répondu positivement à ma demande et mis son énergie et son équipe en marche pour organiser une conférence en ligne inédite que j’ai eu le privilège de co-animer avec elle.

Conférence en ligne offerte : Les clefs de la colère

Cette conférence a été un grand moment d’échange et de partage de pépites uniques. Et Noémie et moi avons donc souhaité t’en faire profiter. Pour la visionner gratuitement , il te suffit de cliquer sur ce lien et de renseigner ton adresse email pour y accéder immédiatement :
Noémie va te raconter son histoire très émouvante. Et tu verras que tout ce qu’elle a appris n’était pas pour devenir l’experte de la colère mais pour résoudre ses propres difficultés…
Voici un échantillon de ce que tu vas découvrir lors de cette conférence :
  1. Pourquoi tous nos efforts ne donnent pas de résultats.
  2. D’où vient notre colère
  3. Pourquoi nous reproduisons le même comportement que nos parents même quand on se fait a promesse de faire différemment
  4. A quoi sert ta colère.
  5. Ce que cache cette colère
  6. Quel est le secret des parents naturellement bienveillants.
  7. Les erreurs que nous commettons sans nous en rendre compte.
  8. Pourquoi ce n’est pas de notre faute.
Et bien d’autres choses encore …
Noémie a donné plusieurs conférences sur ce sujet depuis 2014. Et elle a depuis accompagné plus de 2000 personnes à travers ses programmes et chacune de ses conférences est unique.
Voici le témoignage d’Aurélie:
“Noémie de saint sernin. À regarder sans modération. Il y a des tas de webinaires super intéressants. Un travail sur soi. Un message d’amour et de bienveillance. C’est encore plus que de régler des problèmes d’éducation. C’est régler ses propres problèmes. Ce qui change la vie et les relations aux autres (pas uniquement des problèmes avec les enfants). Écoutez la, écoutez vous, acceptez vous, aimez vous… soyez heureux !”

Cet article a un commentaire

  1. Marine [Vers une parentalité positive]

    Effectivement la première étape pour ne plus crier sur ses enfants (ou son conjoint d’ailleurs) est d’apprendre à gérer sa propre colère. Il est vrai que l’éducation bienveillante peut être culpabilisante, l’important selon moi est de garder en tête que nous faisons de notre mieux pour le bonheur de nos loulous, que nous sommes le meilleur parent qui soit pour notre enfant et surtout, que leur épanouissement passe inévitablement par le notre. Alors soyons heureux, car le bonheur est contagieux! Merci pour cette conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.