jeu d'eau

Si vous manquez d’idée de jeu ou ne savez pas comment donner à vos enfants la dose d’affection dont ils ont besoin lorsque vous les retrouvez à la sortie de la crèche ou de l’école, voici un petit partage de notre quotidien. Il suffit parfois d’écouter nos enfants et de se laisser embarquer avec eux pour un jeu qui prend moins de 10 minutes.

10-min-chroco-logo-250x250

Je rentrais du bureau un peu fatiguée un soir de la semaine et ma fille avait sorti une bassine et un pistolet à eau pour arroser le jardin.
Il faisait chaud et avec un petit sourire espiègle, elle m’a aspergé d’un petit filet d’eau au moment où je m’apprêtais à lui faire un bisou…

Arrête avec ton pistolet !

C’est souvent au retour à la maison le soir que nos enfants nous sollicitent comme ça pour jouer avec eux… Et certains parents ne donnent pas suite parce qu’ils sont fatigués ou n’ont pas envie de jouer. Parfois même, certaines mamans ou papas le prennent mal, râlent ou crient sur leur enfant pour avoir mouillé leur beau costume ou leur jolie robe. Pourtant, se faire tirer dessus est parfois une excellente occasion de créer du lien dans la famille. J’ai donc troqué ma tenue du jour pour un short et avec Pat, son papa, nous avons pris ce jet d’eau comme une invitation à la détente en famille.  Ce sont ces moments là qui soudent la famille en seulement quelques minutes…

Attention prenez un parapluie sur la fin de la vidéo 😉

Jouer à s’arroser est un excellent défouloir

Essayez donc et vous aurez certainement mal au zygomatiques après vous être fait copieusement arroser par votre conjoint et par vos enfants à force de rire. Et puis courir dans le jardin défoule et délasse après une longue journée enfermée dans un bureau…

Jouer à s’arroser remplit le réservoir

Je ne suis pas particulièrement férue des armes même si elles prennent la forme d’un jouet mais le pistolet à eau est l’exception qui confirme la règle… parce se tirer dessus avec des jets d’eau crée du lien.

“Quand le réservoir du pistolet se vide, c’est pour mieux remplir celui d’affection de nos enfants”

A la maison, nous avons toujours eu des pistolets à eau depuis le plus jeune âge de Luce. Quand d’autres enfants viennent à la maison, qu’ils aient 3 ans ou 8 ans, et que le temps le permet, il n’y a rien de plus amusant pour tous que de plonger les pistolets dans une bassine et de d’arroser copieusement.

Oui mais les pistolets encouragent la violence !

Dans son livre Qui veut Jouer avec moi, Lawrence Cohen parle du pistolet d’amour… Qui a dit qu’un pistolet doit obligatoirement blesser quelqu’un ? Ici on parle bien de jouets…
Si vous avez peur que jouer avec des pistolets à eau encourage la violence, pourquoi ne pas proposer de mettre des règles en place, essentiellement des règles de sécurité : Pas de jet en pleine face, ni dans les yeux ou dans les oreilles, on ne vise que les jambes et le buste (c’est quoi le buste maman ? une bonne occasion de parler de l’anatomie…).

En fonction de la puissance du pistolet et du jet, on peut restreindre les parties du corps “arrosables” et s’en tenir aux jambes par exemple.

Jouer à s’arroser aide les enfants à apprendre à viser et à développer leur agilité et leur habileté

Apprendre à appuyer sur la gâchette tout en tenant le pistolet droit n’est pas facile pour les jeunes enfants, c’est un excellent moyen de développer leur habileté avec les mains.

Pour pimenter le jeu de l’arrosage, on peut préciser que les gagnants doivent viser uniquement les genoux ou une autre partie du corps.

Pour couronner le tout, jouer à s’arroser fait partie de ces jeux qui ne prennent pas plus que 10 minutes de votre temps.

Est-ce que jouer avec des pistolets à eau est trop violent pour vous ? Dîtes-moi dans les commentaires ce que vous en pensez ?

A vous de jouer !

Cecile

Cet article a 3 commentaires

  1. Cécile

    Hello Cécile !
    Ici aussi on joue aux pistolets à eau. Avant d’en acheter on s’arrosait avec des pschitt pour les fleurs.
    Le seul souci que je rencontre c’est avec mon aîné… il adore nous arroser mais il ne vaut mieux pas lui rendre la pareil. Alors avec son frère ce n’est pas simple (nous adulte on peut s’adapter mais le petit lui veut arroser son frère). Bref, comme souvent avec mon grand et les jeux de ce genre, ça dégénère vite en bagarre entre frères ou en grosse crise de larmes du grand… Voilà un aspect que je n’ai pas encore réglé par le jeu (ni autrement). C’est pas simple…

    1. Cécile

      Hello Cecile, merci de ton retour d’expérience !
      j’aime beaucoup les pschitt pour les fleurs pour s’arroser 😉

      Je comprends que ce n’est pas toujours évident entre frères surtout avec ton petit dernier.
      Ce qui peut peut-être aider c’est de donner des consignes sur le fait d’arroser papa maman seulement et de faire en sorte de vous enfuir en disant “”noon ne nous arrosez pas !”” pour que tes enfants s’unissent pour se liguer contre vous dans le jeu et ne s’arrosent pas entre eux. ça crée du lien entre les enfants pour éviter les conflits : A tester :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.